Par envie

Hier, je vous parlais de culpabilité. Cette terrible culpabilité quand on a fait un truc qu’on n’aurait pas dû faire. En vérité je n’ai pas trop de problème avec ce genre de culpabilité. Simplement parce que je ne fais que très rarement des choses que je dois regretter ensuite. Normal, j’suis une fille pleine de sagesse et qui réfléchit avant d’agir. Heu … de quoi ? Grattage ? Visage ? Ah … heu …  bon OK … je fais peut être des bêtises quand-même … parfois. Mais bon … sans ironie … en général j’assume assez bien ce que je fais. Mon vrai problème serait plutôt d’arriver à assumer ce que je ne fais … pas. Ma plaie … c’est cette terrible culpabilité qui s’accroche à mes épaules quand je reste les bras ballants face aux milles corvées qui m’assiègent. J’ai beau me dire : ça sert à rien de culpabiliser. Si tu décides de rien faire, profite z’en, au moins ! Mais non, stupidement, je culpabilise et résultat : rien n’avance et je me sens mal. C’est nul.

J’ y travaille, j’y travaille.

J’ai ma petite liste de mots magiques bien sympas et qui aident.

zut

stop

j’arrête

pause

Ben en fait … y’en a pas cinquante mais c’est un bon début.

J’aimerais arriver à mieux accepter de parfois ne pas faire ce qui attend d’être fait.

remplacer les

il faut

par des

j’ai envie

Ce soir … mon grizzli et moi avons débarrassé la table, balancé la vaisselle au lave-vaisselle et ensuite marre, on a tout laissé en plan : les miettes, les épluchures, les emballages … C’était pas jojo mais on en avait marre tous les deux.

Et plus tard … je suis repassée dans la cuisine. J’ai repensé à mon grizzli qui s’est levé tôt toute la semaine alors que je faisais la grasse matinée et qui demain matin … rebelotte … se lèvera quand je dormirai encore. Alors j’ai eu envie … que demain matin … en arrivant dans la cuisine … il ne retrouve pas tout ce capharnaüm. J’ai allumé la radio … j’ai retroussé mes manches … et tranquillement … j’ai nettoyé tout ça.

Voilà !

C’est ça !

Je veux retrouver l’envie. Envie de faire plaisir, de se faire plaisir. Envie de prendre soin des autres, soin de soi, soin des choses.

Oublier une fois pour toute cette culpabilité qui paralyse plus qu’elle ne mobilise.

Retrouver l’envie de faire.

plaisir

Jour 65 : envie d’avoir envie

Grattage : non

Plaie : en bonne voie ( j’y crois ! j’y crois ! cette fois, ça va cicatriser jusqu’au bout ! )

Visage : en bonne voie aussi

Humeur : positive

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s