Garder le cap

Mon triturage d’il y a deux jours semble vouloir prendre très rapidement le chemin de la guérison. Côté zone merdique, ça progresse tout … tout … doucement. Merdique … c’est bien le mot. Merdique au point que je vois deux autres boutons planqués en profondeur de part et d’autre de la plaie ( devenue toute petite, mais toujours là quand-même ). En fait de boutons, ce sont des bosses. A peine visibles et à mon avis, si je n’y touche pas ; il y a de fortes chances que ça se résorbe sans jamais venir en surface. Donc, ne soyons pas suicidaire : je n’y touche pas ! Je désinfecte une fois par jour, en même temps que la plaie.

C’est toujours difficile d’aller au boulot sans maquillage et je continue d’éviter de me regarder dans le rétro. Après avoir vécu des mois avec une plaie infectée qui me démangeait, voire me faisait mal, je savoure le confort retrouvé d’une peau qui se laisse oublier.

Jour 57 : tenir bon

Grattage : non

Humeur : déterminée

 

marguerittes

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s