Un psy très bavard

Le lundi, c’est psy.

Deuxième rendez-vous.

Un par semaine pour commencer, qu’il a dit.

Il est chouette et son cabinet est agréable, lumineux, coloré, chaleureux, gai, décoré avec simplicité et poésie.

Depuis trois jours je réfléchissais à ce rendez-vous. Je suis arrivée avec des questions, des idées, des anecdotes …

Je ne suis pas encore assise qu’il commente déjà mon pas déterminé et cette porte fermée devant laquelle je me suis arrêtée quand j’ai tourné à gauche au lieu de tourner à droite.

Parfois … c’est bien d’hésiter, aussi … qu’il me dit.

Heu … je ne sais pas trop quoi répondre … j’en suis encore à me demander si je suis d’accord qu’il prend le fauteuil à côté du mien et s’y installe, face à moi, aussi près que l’aurait fait un ami. Ça me surprend, m’intimide un instant.

Ça ne vous dérange pas que je m’installe à côté de vous ?

N…non … c’est bien …

Il m’explique pourquoi la semaine dernière il était derrière son bureau, à prendre des notes sur son ordi. Premier rendez-vous … cerner la personne … bla bla bla …

Ou…i …c’est … c’est bien !

Il sourit. Il m’observe. Il me donne toute son attention.

Il est dos à la fenêtre et moi j’ai la lumière en plein visage. Je pense un instant à la tête que j’ai. (Toujours pas maquillée, avec du cicalfate sur mes égratignures, j’vous raconte pas le look de folie. Oui oui, je suis allée bosser comme ça ce matin.) Il sourit toujours. OK … je rassemble mes idées … je commence par ma question.

Il me renvoie la question, j’y réponds.

Il commente.

Je dévie de mon sujet.

Il pose encore des questions. Me parle de mon fils … il essaie de comprendre.

J’essaie d’être claire. Je repense à un truc que je voulais dire.

Il commente, raconte, parle

Je …

… bla bla bla

( OK OK compris ) … ah oui et …

… bla bla bla

( hé ! j’peux en placer une ? )

… bla bla bla

Et moi aussi … bla bla bla …

Et tout le temps que je parle, il me regarde, intensément. Il semble réfléchir à ce que je dis. Belle qualité d’écoute. C’est rare, même chez un psy.

On va s’arrêter là ?

Ah ? ( Déjà ?! )

Il a pas mal dirigé la discussion. Il a beaucoup parlé. Moi aussi. J’ai rien dit de ce que j’avais en tête en arrivant. C’était bien quand-même.

Sur le parking, je regarde ma montre : on a largement dépassé le temps. Il fait beau. Je me sens bien.

Jour 40 : bla bla bla

Grattage : nettoyé deux petits boutons infectés – pas de chasse aux microkystes ce soir

Humeur : pensive

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s