J’y comprends rien

J’essaie de comprendre. Ce soir, je n’ai pas du tout eu envie de grattouiller quoi que ce soit. C’est quoi le truc ? Est-ce parce que je me suis endormie devant Koh-Lanta (et réveillée avec mal à la tête) ? Est-ce parce qu’on est vendredi soir ? Ou parce qu’il n’y avait plus rien à gratter ? Ça … tu parles … quand tu cherches, tu finis toujours par trouver. Mais c’est ça le truc : j’ai pas cherché, j’ai pas scruté. Et pas parce que j’ai pris sur moi, fait preuve de volonté. Non … j’ai aucun mérite … c’était comme si je m’en foutais. Ce n’est pas non plus de voir les égratignures de la veille qui m’a stoppée. Ça, en général, c’est pas le genre de truc qui m’arrête, au contraire, je serais plutôt du genre à m’enfoncer, quand ça va pas. En attendant, j’ai toujours mal à la tête. Mais ça au moins, c’est pas comme les marques de grattage : on peut se coucher avec et se réveiller le lendemain sans.

Ce soir, mes parents sont passés. J’étais pas maquillée. Je me maquille plus, depuis une semaine.

Mon père fronce les sourcils : ça va pas mieux ta peau.

C’est … c’est juste un mauvais passage … t’inquiète.

Ma mère me fait son sourire de fausse compassion. Je déteste cet air presque satisfait qu’elle a quand je suis défigurée. Faudra que je parle de ma mère au psy

Aujourd’hui, je n’ai pas eu à me battre avec mon grand garçon. Il a pris son petit déjeuner dans la bonne humeur. Il s’est retourné pour me faire un signe et un grand sourire, quand je l’ai déposé devant l’école. Il est venu dans mes bras pour un câlin, ce soir en rentrant. Sûr qu’il ne m’en faut pas plus pour être la plus heureuse des mamans. De là à expliquer ma sérénité face au miroir … Non … ce serait simpliste et ce serait l’accuser de tous mes maux.

Le stress … oui … est certainement un facteur important dans la dermatillomanie.

Ce qui s’est passé aussi, cette semaine, c’est que j’ai arrêté de me maquiller. Ma peau devrait aller mieux. Et, oui : elle va mieux. Et … quand on veut pas se maquiller, on le sait  … que c’est pas une bonne idée de gratter. Sauf que … quand on sait, justement, qu’on va pas pouvoir se cacher : ça fout la pression. Et donc … on vérifie. Et ça … c’est le début de la fin : vérifier. Bon … après une semaine complète sans maquillage … maintenant que tout le monde a bien vu … elle est peut-être retombée, la pression ?  Réponse dimanche soir.

Hum …c’est … c’est quand-même pas parce qu’il a fait plein soleil aujourd’hui que ce soir je ne me suis pas préoccupée de ma peau ?

Bref. Bilan de la semaine.

Du positif : zéro plaie infectée – zéro égratignure suintante – un front nickel – presque plus aucune trace des boutons (…grattés, est-ce utile de le préciser ?) sur le menton.

Du négatif : des vilaines égratignures bien rouges et super moches sur les joues là où avant il n’y avait rien que de minuscules microkystes (oui, je sais, c’est un pléonasme : minuscule … micro … kyste).

Jour 37 : j’essaie de comprendre

Grattage : non

Humeur : détendue

 

Publicités

2 réflexions sur “J’y comprends rien

  1. Tu parlais dans un de tes posts de la buée sur le miroir après la douche… Que tu attendais qu’elle se dissipe pour aller « vérifier » ta peau. Et si tu y voyais un signe ? À travers cette buée qui t’empêche visuellement de te regarder dans le miroir, au moment le plus « critique » pour toi, au sorti de la douche ? Et si cette buée est la pour t’aider ? Que cette réaction naturelle d’évaporation de l’eau chaude sur la glace ne serait rien d’autre qu’une merveilleuse astuce pour te retenir de regarder ta peau, de la percer ? La buée qui te dit de t’en aller de la salle de bain, de t’ecarter du miroir, d’aller faire autre chose, et de ne pas attendre qu’elle se dissipe pour faire quelque chose que tu regretteras… Et si cette buée devenait primordiale à ta guérison ? Et qu’elle taidait à te libérer de l’obsession de ta peau ?

    Aimé par 1 personne

    1. Belle idée … poétique … j’aime ! J’y ai pensé aussi et ça m’est arrivé de fuir la salle de bains, parfois, sans attendre que la buée ne s’évapore. Je devrais le faire plus souvent.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s