être pure

Lundi, le Psy l’avait dit : toujours ce besoin de pureté ?

Na pas fauter, ne pas abîmer (pour le coup, c’est loupé), ne pas souiller … ôter l’impur

Ce soir, sous la douche, j’ai fait un gommage. J’en suis ressortie avec le teint frais et cette divine sensation d’un visage qui respire.

Je m’approche du miroir. Je vois … regarde … observe … tous ces tout petits micro kystes que ma peau laisse deviner par transparence. J’effleure ma peau, je gratte un peu, et je commence à presser … hé !  …hé ! mais NON ! T’arrête tout de suite tes conneries, là !

Oui : j’arrête. Je regarde ma peau. Encore quelques traces de grattage en train de cicatriser mais globalement, ça va mieux, le teint est plus régulier, lumineux, même.

Alors c’est donc ça : je ne supporte rien, pas même ces minuscules imperfections. Je respire. Je me revois, assise face au psy. Mouais … ce serait quand-même bien que lundi prochain je puisse arriver chez lui avec un visage un peu moins marqué.

Jour 35 : se purifier (de quoi ?)

Grattage : 10 minutes

Humeur : envie d’en sortir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s